Des actions communes pour la redynamisation des centralités

16/12/19

 

Logements vacants et dégradés, commerces aux rideaux fermés… bon nombre de centres-bourgs comme de centres-villes se dévitalisent à mesure que les zones pavillonnaires et les centres commerciaux s'étalent à leur périphérie.


En Bretagne, les centres-villes et les bourgs sont des repères pour l’ensemble des habitants. Ces lieux sont confrontés à des difficultés d'adaptation aux changements des modes de vie et des habitudes en termes d’habitat, de déplacements, de consommation. Ils restent pour autant attractifs grâce au patrimoine, aux identités, aux pratiques culturelles.


Ces enjeux, s'ils ne se traitent pas de la même manière, ou tout au moins avec les mêmes moyens, sont communs aux villes petites et moyennes et aux bourgs ruraux. Ils doivent relever un défi commun : muter pour se renforcer.

 


Face à ce défi, l’ensemble des acteurs publics se mobilise pour faire converger leurs efforts et endiguer ce phénomène.


Dès 2017, la Région, l’État en région, l'Établissement Public Foncier, et la Banque des territoires ont engagé un partenariat pour lancer deux appels à projets de soutien des programmes globaux d'attractivité de centres-villes et bourgs sur plusieurs années. 

 

La volonté des partenaires est de soutenir les collectivités financièrement et en ingénierie. À travers des études et des travaux innovants, ces opérations permettront à chaque territoire de Bretagne d'entrer collectivement dans la reconquête des centralités, tout en conservant sa singularité et l'originalité de son développement. Renforcer le lien social, assurer le rebond commercial, associer les habitants, promouvoir des démarches innovantes : ce sont ces idées qui ont guidé la sélection des projets lauréats. Au total, 130 communes sont actuellement accompagnées dans leurs réflexions et programmes de travaux.


En 2018, l’État a initié à l'échelle nationale le programme Action Cœur de Ville. 11 villes moyennes bretonnes ont été retenues : Quimper, Lannion, Morlaix, Lorient, Pontivy, Vannes, Saint-Brieuc, Saint-Malo, Fougères, Redon et Vitré. Les actions prévues pourront concerner notamment le logement, les transports et la mobilité, l'éducation, l'offre culturelle et sportive, ou le développement des outils numériques. Ce plan vise notamment à acquérir et réhabiliter des logements, améliorer leur performance énergétique, développer une nouvelle offre commerciale en centre-ville et rééquilibrer les conditions d'implantation avec la périphérie.

 

 

Construire ensemble les 10 prochaines années

Construire ensemble le prochain PPI

Des réunions de bilan du PPI ont eu lieu avec nos partenaires dans les quatre départements bretons. Retrouvez ici les présentations des réunions :

- Côtes d'Armor

- Finistère

- Ile et Vilaine

- Morbihan

 

Les réunions de travail thématiques sont actuellement en cours, cliquez ici pour en savoir plus.

Actualités liées