Une nouvelle vie pour l'ancienne caserne Notre-Dame-des-Lorettes

13/09/2016

 

Le site de l’ancienne caserne de gendarmerie des Lorettes va pouvoir être vendu à la Ville après plusieurs années de négociations menées en lien avec l’EPF de Bretagne.  Un accord sur le prix a, en effet, été trouvé entre la Sovafim (société de valorisation des biens de l’Etat) et la ville de Saint-Malo.

 

Pour marquer cette avancée, une conférence de presse a été organisée sur site le 13 septembre dernier en présence de :

  • Thierry Repentin, Président de la Cnauf (Commission Nationale de l’Aménagement de l’Urbanisme et du Foncier) et délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat
  • Claude Renoult, Maire de Saint-Malo
  • Olivier Debains, Pdg de la Sovafim
  • Dominique Ramard, Président de l’EPF Bretagne

 

Démarrées en 2013, après que la ville de Saint-Malo ait mené les premières études et sollicité l’EPF Bretagne, les négociations entre la collectivité et l’Etat ont duré plusieurs mois principalement sur la détermination du prix de vente.

 

L’ancienne caserne  des Lorettes pourra donc être acquise par la Ville via l’EPF fin 2016, pour un début des travaux prévu en 2018. Ce site, proche du centre-ville et de la Rance, sera transformé pour devenir le premier écoquartier de Saint-Malo et ainsi s’intégrer dans la trame verte. Il sera composé de 400 à 500 logements à vocation de mixité sociale, avec :

  • Des constructions neuves mais également la réhabilitation de bâtiments existants pour préserver l’identité de l’ancienne caserne construite en 1935.
  • Des logements sociaux, de l’accession aidée et libre
  • Des logements collectifs, intermédiaires et individuels.

 

De gauche à droite : Patrick Charpy, Olivier Debains, Thierry Repentin, Claude Renoult, Dominique Ramard et François-Claude Plaisant

La caserne aujourd'hui

Actualités liées