De nouveaux projets locaux facilités par l'EPFB

20/11/2013

 

L’EPFB a décidé, lors de la réunion de son bureau du 22 octobre dernier, d’accompagner une vingtaine de nouveaux projets sur le territoire breton. Que ce soit pour créer des logements ou des activités, la plupart des collectivités bretonnes subissent en effet des contraintes foncières susceptibles d’entraver leurs démarches de développement. L’intervention de l’établissement public vient les aider à lever ces freins.


Trégunc (29) compte parmi les dix-neuf collectivités qui bénéficient depuis quelques semaines du soutien de l’EPFB. La commune a sollicité son aide pour acquérir des parcelles situées à moins de 500 mètres du bourg, dans la perspective d’y construire 180 logements, dont 54 en locatif social. La mission de l’établissement public s’étend des études de définition du programme à la rétrocession des terrains, et comprend la négociation des biens, leur acquisition et leur portage.


Densification et renouvellement urbains

 

Dans ses choix, l’EPFB privilégie notamment les opérations de densification et de renouvellement urbains. Soucieux de réduire la consommation d’espace, il intervient ainsi en faveur de Lamballe Communauté (22) pour la réalisation d’un ensemble de logements sur une vaste emprise en cours de mutation dans le bourg de la ville-centre. À Trégueux (22), c’est la reconversion d’une ancienne friche industrielle en quartier d’habitat qui doit aboutir à la création de 33 logements, dont 10 locatifs sociaux.


Bon nombre de projets aidés par l’EPF articulent aussi logements et activités. L’un de ses objectifs est en effet de soutenir le développement économique de la région en favorisant le maintien ou l’accueil d’activités. C’est le cas notamment à Ferel (56), où la commune envisage de transformer en logements l’ancien établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) mais aussi de créer des commerces ou des services ainsi qu’une pépinière d’entreprises sur le terrain. Les opérations accompagnées par l’EPF peuvent cependant être plus modestes, mais non moins importantes. Ainsi à Ploeven (29), il s’agit entre autres de préserver le commerce situé sur la place principale du village…

 

Commerce à Ploeven

 

Répondre aux besoins actuels et futurs


Né en 2009 de la volonté conjointe de l’État et la Région, l’EPFB a vocation à aider les collectivités bretonnes dans la conception et la mise en œuvre de leur stratégie, en constituant pour leur compte des réserves foncières. Concrètement, il peut effectuer les acquisitions nécessaires au projet désigné, puis le portage foncier jusqu’à ce que sa réalisation puisse démarrer.
Cet outil spécifique, fort d’une équipe mobilisée, est particulièrement pertinent dans notre région. De nombreuses communes, en effet, jouissent d’une attractivité certaine et connaissent une croissance démographique dont elles peuvent s’enorgueillir, mais qui ne sont pas sans conséquences sur leur quotidien et leur développement. Le manque de logements, notamment pour les jeunes ménages et les personnes âgées, le prix croissant du foncier ou encore le grignotage des terres agricoles sont autant de questions intrinsèquement liées à l’avenir des territoires et à leur capacité à répondre aux besoins des habitants actuels et futurs.

Publication à la une

Un livret essentiel pour vous aider à rénover des logements et dynamiser votre centre-bourg !