Habitat

Développement économique

Risques naturels et technologiques

Espaces naturels et agricoles

Préparer les opérations

Négocier et acquérir le foncier

Dépolluer et déconstruire

Mutualiser les bonnes pratiques

Référentiel foncier économique : la ZA Bellevue à Colpo (56)

01/11/2017

 

Le projet de la collectivité

 

Loch Communauté (ayant rejoint au 1er janvier 2017 la nouvelle intercommunalité Golfe du Morbihan – Vannes Agglomération) s’est engagée depuis 2007 dans une démarche d’amélioration de la qualité des espaces d’activités de son territoire et de limitation de la consommation d’espace pour le développement économique. Différents projets de requalification des zones de Kerovel (Grand-Champ) et Keravel (Locqueltas) ont été conduits et la zone d’activités de Botcalpir a été créée sur la commune de Locmaria Grand-Champ. Ces projets ont été menés dans le respect de la démarche Bretagne Qualiparc. 


La collectivité a plus récemment manifesté son souhait d’étudier les conditions de requalification et d’optimisation foncière de la zone d’activités de Bellevue située sur la commune de Colpo. Cette zone d’activité, créée dans les années 1980, d’une surface commercialisée d’1 ha souffre aujourd’hui d’une image dégradée, de problématiques fonctionnelles (enclavement-accessibilité, vols), et accueille des locaux d’activités vacants et des potentiels d’optimisation foncière au sein des parcelles privées. 

 


L’intervention de l’EPF

 

L’étude, accompagnée par l’EPF Bretagne, a porté à la fois sur le parc d’activités de Bellevue lui-même mais également sur le territoire intercommunal pour lequel était attendue une analyse des dynamiques économiques et du positionnement de chacun des parcs d’activités existants.

 

Sur la zone de Bellevue, l’étude a mis en lumière des potentiels de densification au sein des parcelles privées et a proposé de nouveaux découpages de lots sur ces secteurs. À la suite, une convention opérationnelle d’action foncière a été conclue en octobre 2015 entre l’EPF et Loch Communauté pour la mise en œuvre du projet d’optimisation foncière.   


C’est dans ce cadre que l’EPF Bretagne est amené à acheter les parcelles pré identifiées dans l’étude et nécessaires à la mise sur le marché de nouveaux lots.