Densité : une nouvelle ambition pour la Bretagne

23/11/2017

 

La densité est devenue, les années passant, une donnée centrale dans l’élaboration de toutes les politiques publiques.

 


Economie de l’espace, protection du foncier agricole, protection des espaces naturels sont devenus des sujets de consensus en Bretagne. L’étalement urbain sans limite n’est plus un modèle.

 

C’est dans ce cadre que le conseil d’administration de l’établissement public foncier a établi des critères d’interventions venant soutenir et amplifier cette démarche, notamment dans le monde rural avec une norme minimale de 20 logements par hectare pour chaque opération en extension.

 

Cette norme, qui s’applique pour toutes nos interventions en milieu rural, n’impose pas une forme unique d’urbanisation en Bretagne. C’est ce que démontre cette plaquette. Trois modèles différents, trois formes urbaines particulières avec trois types de projets urbains, de services, de types de logements qui correspondent à des modèles différents.

 


Ces exemples permettent d’appréhender que la densité peut s’adapter à chaque commune pour y conserver sa qualité, son originalité, sa différence, son histoire, son patrimoine qui fait entrer toutes les collectivités dans cet effort d’économie du foncier.

 

Un effort collectif, un effort partagé, donc un effort qui mérite d’être expliqué.

 

Voilà le sens de cette plaquette.Nous vous invitons à consulter la plaquette en cliquant sur l’image ci-dessous :