Habitat

Développement économique

Risques naturels et technologiques

Espaces naturels et agricoles

Préparer les opérations

Négocier et acquérir le foncier

Dépolluer et déconstruire

Mutualiser les bonnes pratiques

Coordonner les travaux de déconstruction : un groupement de commandes à La Chèze (22)

12/12/2017

 

Le projet de la collectivité

La Chèze est une commune rurale du centre Bretagne d’environ 640 habitants. Elle est située dans le département des Côtes d’Armor et appartient à l’intercommunalité Loudéac Communauté Bretagne Centre. Elle se situe à 10 km de Loudéac et 30 km de Pontivy.

 

    État existant        Après démolition

 

 
Afin de poursuivre son accroissement, la commune souhaite proposer des solutions de développement adaptées aux besoins de la population tout en préservant son identité patrimoniale. De ce fait, elle s’est attachée à chercher des solutions alternatives au « tout pavillonnaire » et se positionne sur un mode de développement en renouvellement urbain.


L’intervention de l’EPF 

C’est dans ce cadre, que la commune de la Chèze a fait appel à l’EPF pour l’accompagner sur la définition d’un projet qui permettrait de réinvestir d’anciennes friches industrielles en centre-bourg.

 


L’EPF a fait l’acquisition d’une partie de cette friche industrielle, l’autre partie étant déjà propriété communale. Le projet d’aménagement conduit par la commune se développe sur la parcelle de l’EPF mais aussi sur la parcelle communale voisine. Afin d’optimiser les coûts de déconstruction et apporter son ingénierie à la commune, l’EPF a proposé à la commune de s’associer au sein d’un groupement de commande pour la déconstruction de l’ensemble de la friche industrielle.    

 


Ainsi, via une convention de groupement de commande, l’EPF a pu conduire la démolition de l’ensemble de la friche industrielle, optimiser le montant des travaux de démolition et, en tant que coordonnateur du groupement de commande, décharger la commune de la Chèze des procédures administratives liées au chantier et in fine répartir le coût des travaux entre l’EPF et la commune.

 

                                                                                                

Actualités liées